Quelques idées de lecture

  • La cage dorée |

    La cage dorée Läckberg, Camilla. Auteur

    Excellent 5/5 On retrouve le style le l'auteure qui se renouvelle grâce au changement des personnages et de l'histoire. Une intrigue qui ne laisse pas trop de doute... Voir plus On retrouve le style le l'auteure qui se renouvelle grâce au changement des personnages et de l'histoire. Une intrigue qui ne laisse pas trop de doute, mais bien ficelée jusqu'à la dernière page ! Voir moins Virginie Bv - Le 13 juillet 2020 à 20:48
    La Dictatrice |

    La Dictatrice Ducret, Diane. Auteur

    Perturbant 3/5 Lecture fluide sur un thème perturbant. D'un côté on se dit, non c'est trop, trop extrême, trop tout... Et puis on regarde les infos, et... On se dit ... Voir plus Lecture fluide sur un thème perturbant. D'un côté on se dit, non c'est trop, trop extrême, trop tout... Et puis on regarde les infos, et... On se dit qu'on n'est pas si loin... Qu'il faudrait peu pour en arriver là... Voir moins Virginie Bv - Le 11 juillet 2020 à 18:45
    Envole-moi |

    Envole-moi Heurtier, Annelise. Auteur

    Un amour plus fort que le handicap 5/5 Un beau roman qui questionne les relations amoureuses entre valides et handi : sa propre réaction face au handicap ? la difficulté du regard des autre... Voir plus Un beau roman qui questionne les relations amoureuses entre valides et handi : sa propre réaction face au handicap ? la difficulté du regard des autres, la peur de la réaction de la famille, des amis ? comment se passe la relation physique ? comment gérer la frustration de ne pas pouvoir faire comme les autres ? Bref, un roman que nous montre que l'amour est plus fort que le handicap ! Voir moins Valérie - Le 08 juillet 2020 à 10:11
    Pottsville, 1280 habitants |

    Pottsville, 1280 habitants Thompson, Jim (1906-1977). Auteur

    Un shérif assassin 4/5 Le joli tour de force réside dans le personnage abominable de Nick. Il est détestable, amoral au possible. Les dialogues épicés sont grandioses, très ... Voir plus Le joli tour de force réside dans le personnage abominable de Nick. Il est détestable, amoral au possible. Les dialogues épicés sont grandioses, très drôles même si les situations elles, le sont beaucoup moins et laissent flotter à la surface d’une flaque de boue toute la crasse, la misère, la stupidité humaine. Voir moins Guillaume - Le 08 juillet 2020 à 09:15
    Ceux qui voulaient voir la mer |

    Ceux qui voulaient voir la mer Sabard, Clarisse. Auteur

    1/5 maurice chambaret - Le 04 juillet 2020 à 21:20